Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
25 juillet 2023

otage@bagdad, polar de Jean-Christophe Notin

 

otage

Forte de la récente lecture d’un ouvrage très documenté sur les exploits de l’armée française en 1945, j’ai acheté du même historien ce roman politico-polar publié en 2007. J’aurais dû me référer à la critique de Claude sur la biographie du Maréchal Foch

Après avoir tourné la dernière page de ce bouquin (il y en a plus de 400, tout de même !!), je me demande si je dois rire ou pleurer. Tourner en dérision une prise d’otage relève pour le moins de la malséance, voire de la malhonnêteté intellectuelle.

L’intrigue est difficile à avaler : entre Noël et Jour de l’an 2005, un vieux routard des sphères ministérielles (63 ans) qui se targue d’avoir largement influencé François Mitterrand, issu d’une famille de banquiers et qui s’est largement fait rétribuer de ses conseils en communication politique, s’abouche avec un jeune irakien, ingénieur en informatique, qui rêve de cinéma après avoir participé au programme « Loft Story » égyptien …

Tous les deux vont monter un coup juteux de fausse prise d’otage à Bagdad pour soutirer une fortune aux autorités françaises et jouer les vedettes des télévisions et ainsi damer le pion médiatique à leurs prédécesseurs – Christian Chesnot, Georges Malbrunot et Florence Aubenas.

En fait, pour l’auteur, une occasion de clouer au pilori les techniques journalistiques, les hommes politiques de tous bords (sauf Sarkozy relativement épargné), les présentateurs vedettes – et encore, personne à cette date n’avait connaissance des turpitudes sexuelles de PPDA - les services secrets et le Quai d’Orsay, les diverses milices irakiennes …

L’anti héros principal, Jean-Léon Gradel, est particulièrement antipathique : manipulateur, vantard, odieux, cupide, lâche : il écrase de son mépris tous ceux qui ne lui ont plus tendu la main après la disparition de son idole, Mitterrand. Ainsi, tous les ténors du PAF en prennent plein la tronche : PPDA, Ardisson, Pujadas, Michel Drucker, Guillaume Durand, mais aussi Jack Lang, Kouchner, Hollande, Chirac, Villepin, et même l’ambassadeur Bernard Bajolet. Je me demande pourquoi aucun de ces personnages réels n’a intenté la moindre action en diffamation pour avoir ainsi été traîné dans la boue. Ils ont dû en être dissuadés par le faible tirage du roman …

Bref, n’est pas Cédric Bannel qui veut, et un historien ne devrait pas écrire ça …

otage@bagdad, polar de Jean-Christophe Notin (2007) publié aux éditions Privé, 410 p., 18€ (moins de 4€ d'occasion sur Amazon).

Commentaires
Pages
Visiteurs
Hier 736
Depuis la création 7 312 689