Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
30 juillet 2021

Le château noir, polar de Gaston Leroux (1914)

L'été des classiques ...

L’une des premières collections complètes d’un auteur que j’ai, voici très très longtemps, achetée pour la relire pendant ma retraite, fut la série des romans policiers de Gaston Leroux. Tout le monde connaît bien entendu « Le mystères de la chambre jaune » suivi du « Parfum de la Dame en noir », et aussi « Le fantôme de l’Opéra » ou « La poupée sanglante » et "Chéri-Bibi »..  Un grand nombre de ces romans échevelés a été adapté au cinéma ou en séries télévisées.

IMG_2580

 

Roumelie turque avant

Parmi les aventures de Joseph Rouletabille, je me souvenais d’un thriller à faire dresser les cheveux sur la tête : « Le château noir ».

Je l’avais si bien apprécié que j’en avais fait cadeau à l’un de mes neveux, puis je l’ai racheté dans une foire aux livres. En l’attente d’une nouvelle livraison dans notre campagne reculée, je viens de le relire.

Et la magie a encore frappé. J’ai bien retrouvé la scène hallucinante d’un supplice particulièrement odieux dans l’obscurité d’une oubliette chargée de cadavres plus ou moins frais. Mais c’est surtout le récit plein de rebondissements d’un combat à un contre cent, entre les murs d’un château fort, sur les courtines, dans les souterrains, les étages d’un donjon formidable dont on a fait sauter le pont-levis … J’imagine l'action dans le décor de Bonaguil !

Nous sommes en octobre 1912. La Bulgarie, aidée de la Serbie, de la Grèce et du Montenegro s’apprête à attaquer l’empire Ottoman pour le repousser hors de sa dernière province européenne, la Roumelie.

C’est la Première guerre balkanique qui se prolongera par une deuxième – les vainqueurs se disputant leur conquête entre eux - et culminera avec l’attentat de Sarajevo déclenchant la Grande Guerre (cf : Les crises d’Orient, tome 1).

L’aventure tourne autour de l’enlèvement d’une jeune femme dont Rouletabille est amoureux, fille d’un général bulgare qui détient chez lui les plans de mobilisation de l’armée, cachés dans le tiroir secret d’un mystérieux coffret à bijoux. Un sbire turc aussi cruel que bel homme a enlevé la demoiselle et son coffret après avoir assassiné sous ses yeux ses parents. Il les retient dans son formidable repaire situé au-delà de la frontière bulgare.

Rouletabille et son équipe : Vladimir, Tondor, La Candeur et Modeste - deux reporters et deux domestiques-gardes du corps l’accompagnent, plus un jeune colosse bulgare Athanase -  lui aussi amoureux de la belle Ivana, vont naturellement se jeter dans la gueule du loup.

Tout ça tire dans tous les coins, rencontre une famille allemande qu’on voue aux gémonies – ils n’ont qu’à nous rendre l’Alsace et la Lorraine – et met en œuvre toutes les astuces imaginables du petit reporter pour échapper à un sort cruel, en attendant les secours d’une armée salvatrice massée à la frontière.

Ce serait le scénario d’une superbe série. Et du coup, je viens de me commander la suite !

Le château noir, thriller de Gaston Leroux (1868 – 1927) publié en 1914.

N.B. Gaston Leroux fut avocat entre 1890 et 1893, puis travailla comme chroniqueur judiciaire pour l’Echo de Paris puis Le Matin. Il devînt Grand reporter et notamment envoyé spécial en Russie entre 1904 et 1906. Sa production romanesque est grandiose …

Commentaires
Pages
Visiteurs
Hier 642
Depuis la création 7 349 273