Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Newsletter
Derniers commentaires
Archives
26 septembre 2020

Man Ray et la mode, au Musée du Luxembourg

manray1

Cette exposition avait été fusillée en vol avant même son ouverture, à cause du covid. Ses affiches me narguaient depuis notre retour à Paris ...

Elle vient enfin d’ouvrir le 23 septembre, et je m’y suis naturellement précipitée jeudi, entre deux violentes averses, mais je n’avais que quelques pas à franchir sous la pluie. D’autant plus que je venais de lire l’histoire de la famille Brunhoff, la saga des inventeurs de la presse de mode !

J'y ai ainsi retrouvé bien des repères. Comme il n'y a pas encore trop de monde, on peut s'approcher des clichés de petit format, de modernes miniatures.

 

la-chevelure-man-ray

Manray3

leemiller

IMG_1427

Man Ray (1890-1976), peintre, cinéaste et photographe est né à Philadelphie. Emmanuel Radnitzki travaille d’abord chez un graveur puis chez Alfred Stieglitz, photographe d’art.

En 1915, il rencontre Marcel Duchamp et côtoie le mouvement dada dont il fonde avec lui la branche américaine.

En 1921, il débarque à Paris et se lie à Kiki de Montparnasse, sa muse, son modèle et sa compagne. Il travaille comme photographe portraitiste mondain et s’installe au 31bis rue Campagne Première. Son cliché « Le violon d’Ingres » paraît en 1924.

 

IMG_1442

 

IMG_1450

 

IMG_1443

 

IMG_1444

 

IMG_1445

A défaut de trouver acheteurs pour ses peintures, il va « inventer » la photographie de mode moderne, qui fait voler en éclats les frontières de l’art moderne, de la lumière, de la technique et de l’esthétique surréaliste.

 

IMG_1435

 

IMG_1438

 

IMG_1446

 

IMG_1449

 

IMG_1439

Ses photos de mode sont aujourd'hui encore d’une incroyable modernité.

Coco Chanel, Madeleine Vionnet, Paul Poiret, Elsa Schiaparelli, Maggy Rouff … sont magnifiés par ses clichés.

Man Ray devient l’un des photographes vedette des grandes revues américaines Harper’s Bazaar, Vanity Fair, Vogue (éditions américaine, française et anglaise) et VU, le premier hebdomadaire de photojournalisme créé par Michel de Brunhoff et Lucien Vogel.

De 1929 à 1932, il a pour assiatante et amante la sublime photographe Lee Miller, mais ils se font concurrence et se séparent.

Il s’installe en Californie en 1940, épouse Juliet Brown en 1946. Man Ray désormais se consacre uniquement à la peinture.

 

 

Il utilise des techniques de traitement particulièrement audacieuses : négatifs, surimpression, solarisation, cadrages en contre-plongée, jeux d’ombres.

Les plus belles et célèbres femmes de Paris se montrent dans des tenues aussi fluides que somptueuses …

 

Man Ray affirmait, lui « photographier ce qu’il ne désire pas peindre, et peindre ce qu’il ne peut pas photographier. »

La mode devient enfin, pour les musées, source d’inspiration. Ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre !

 

 

 

 

 

Man Ray et la mode, exposition au Musée du Luxembourg, jusqu'au 17 janvier. Ouvert tous les jours à partir de 10 h 30, 13€

Commentaires