Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
16 novembre 2023

Traverser la nuit, polar d'Hervé Le Corre

 

traverser la nuit

Un roman plus noir que noir, comment le qualifier ? Sombrissime ???

Je poursuis tout de même la lecture des romans d’Hervé Le Corre pour retrouver son style addictif. Sentiments, paysages, ambiance, climat poisseux, beautés de l’estuaire … Plusieurs trajectoires de personnages au destin massacré, sans issue que la mort, finalement, qui apparaît comme un moindre mal.

On y retrouve des thèmes chers à l’auteur : les vies invisibles. Significatif toutefois : une série télévisée est diffusée en ce moment sur ce thème par France 2.

Mères célibataires à la merci d’un ex-conjoint massacreur, jeunes prostituées bulgares dont le marl a confisqué les papiers jusqu’à extinction de la dette contractée lors de leur passage, flics en burn-out incapables de vivre une vie de famille normale tant ils côtoient l’horreur quotidienne, serial killer sous l’emprise d’une mère désaxée …

La misère, la sauvagerie, le fond de l’enfer sur terre. C’est le terrain sur lequel Hervé le Corre cisèle son récit. Romain, le géant simplet qui ouvre la séquence, Louise que seulement Sam, son fils surdoué retient à la vie, Jourdan le commandant de police dépressif et si sympathique, Christian l’ancien soldat psychopathe, John le dealer, Naïma la copine fidèle, Caminade le père assassin, les ados qui tabassent à mort un de leurs camarades pour une dette de cent euros …

Leurs parcours s’imbriquent pour tisser un décor de pluie et de fureur, de larmes et de sang … Pas de quoi remonter le moral en ce début d’hiver, mais quel style !

Traverser la nuit, polar sociologique d’Hervé Le Corre, en édition de poche chez Rivages/Noir, 364 p., 9,50€

Commentaires
Pages
Visiteurs
Hier 642
Depuis la création 7 349 273