Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
6 janvier 2023

Nos fantastiques années fric, polar de Dominique Manotti

Manotti

Je suis revenue à la lecture de Dominique Manotti en lisant son « entrée » dans le dictionnaire amoureux de Pierre Lemaitre. Et grande fut ma surprise de découvrir une intrigue de trafic d’armes dont les protagonistes sont des « hommes du Président », à savoir François Mitterrand.

Car nul n’ignore les attaches franchement à gauche de l’autrice, sans oublier toutefois qu’elle fut avant tout agrégée d’histoire … Mais on sera moins étonné lorsqu’on l’entend déclarer que pour elle, l’élection de Mitterrand en 1981 a signifié « la fin des haricots. »

L’histoire se passe en juin 1985, dans les mois qui précèdent l’élection législative de 1986 qui seront remportées de peu par la droite (RPR et UDF) et ouvriront la voie à la première cohabitation de la Vème République.

Le personnage central de l’intrigue – Bornand -  est un conseiller très proche du Président, au passé trouble, très riche, et très amateur de femmes, y compris celles qui appartiennent au réseau de call-girls d’une certaine Mado, très protégée. Mais il y a aussi des journalistes publiant des articles fort bien documentés dans un hebdomadaire satirique paraissant le mercredi … Bref, les lecteurs de ma génération comprendront sans doute mieux que les autres.

Bornand est naturellement un personnage à clé, une sorte de patchwork … Malgré la brièveté de ce polar très dense, je recommande de noter les noms des différents personnages, par ordre d’entrée en scène. Ensuite, on nous emmène au Liban, aux Etats-Unis, en Turquie où un avion cargo vient de s’écraser, bourré d’armes à destination de Téhéran …

Au départ, le cadavre d’une call-girl appartenant justement au réseau de Mado, retrouvé dans le parc de La Villette. L’équipe de policiers chargée de l’affaire comporte une jeune « bleue » : Noria Ghozali, qui réapparaîtra dans d’autres enquêtes.

C’est une intrique taillée au scalpel, absolument sans une once de graisse, avec des personnages complexes. C’est aussi la dénonciation des dérives d’un pouvoir absolu, de financements occultes, de coups fourrés pendables : mais pour les rares qui parviennent à éclore à la surface médiatique (les Irlandais de Vincennes, le Rainbow Warrior …), combien se déroulent dans l’absolu silence ?

Un conseil : ne surtout pas rater la scène d’ouverture …

 

Nos fantastiques années fric, polar de Dominique Manotti, chez Rivages/Noir, 242 p., 7,50€     

Commentaires
Pages
Visiteurs
Hier 830
Depuis la création 7 354 430