Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
28 août 2021

Conservatoire de souvenirs

IMG_2787

Alors que j’entre dans la dernière semaine de notre séjour d’été, j’entreprends les derniers rangements afin que, si d’aventure, des enfants ou petits-enfants souhaitaient venir occuper la maison pour les vacances scolaires, elle soit en capacité de les accueillir.

IMG_2788

Chaque meuble, chaque ustensile, chaque lithographie m'évoque des souvenirs. Il est évident que cette grande maison a été « meublée » à l’origine presque exclusivement avec des objets de récupération. Ce qui ne convenait plus tout à fait à Paris, nous le « descendions » ici, et puis nos parents nous ont laissé des héritages. A part les appareils électro-ménagers achetés sur place – et il en faut de solides et largement dimensionnés pour une capacité maximale de 15 pensionnaires – et la réfection complète de la cuisine lors de notre départ en retraite, nous n’avons pas acheté grand-chose.

Alors, je repense à ma belle-mère adoptive lorsque je repasse les serviettes de table en coton tissé à Abidjan, je range mes grands plats dans le buffet basque que mes parents avaient commandé chez un ami ébéniste à Arête et aujourd'ui surplombé par une maquette d’un vaisseau de haut bord de l’époque de Louis XIV réalisée par mon père à plus de 90 ans.

Je range nos affaires dans d’énormes armoires – une provençale dans notre chambre et une maraîchine dans le salon où l’on stocke aussi les apéritifs - je me prélasse sur mon antique canapé vert acheté en 1967, j’ai toujours, mais en mauvais état, les torchons en lin « Fleur Bleue » de mon trousseau qui essuient si bien les verres, je suis encore encombrée par un méga service en porcelaine de Limoges « Legrand » provenant de la grand-mère de Claude (c’était avant que l’entreprise se spécialise dans l’équipement électrique) …

buffet basque (2)

A chaque pas, une bouffée d’enfance et de jeunesse m’assaille. C’est pourquoi cette maison a pour grand avantage chaque année de recharger mes batteries pour affronter l’hiver.

Une exception : les assiettes achetées au magasin d’usine de la fayencerie de Gien, modèle « Lorraine rose, filet vert ou rouge », ou plus récentes. J’ai même retrouvé sur les sites d’enchères le service de table de mon enfance « Mary Lou » de Digoin-Sarregemines "peint à la main" acheté par ma mère pour la maison de Rocheville.

Quoi de plus agréable que de constituer une jolie table pour y retrouver les enfants et petits-enfants ?

Avec la certitude de leur constituer, à leur tour, un stock de souvenirs.

Commentaires
A
Je me retrouve dans ce post. :-) J'ai moi aussi des objets venant de mes grands parents, meubles, vaisselle, linge de maison... que j'utilise au quotidien. C'est affectif, j'y tiens beaucoup. Et la plupart des marques anciennes que vous évoquez me parlent. A l'époque les Ikéa, Gifi, Centrakor et autres n'existaient pas ni l'importation massive des pays asiatiques... Les produits étaient français et souvent fabriqués par des entrepreneurs ou des petits artisans locaux, et de grande qualité.<br /> <br /> Quand vous parlez de trousseau, je souris. :-) Mes sœurs et moi avons eu, toutes les trois, le notre. (certaines belles pièces que je n'ai jamais utilisées dorment dans mon armoire). Cette tradition a peu à peu disparu... nous sommes dans l'ère du tout jetable !<br /> <br /> Bonne fin de vacances dans la maison des souvenirs !
Répondre
M
Souvenirs, nostalgie...<br /> <br /> Autour de moi les femmes de ménage portugaises héritent de tous ces services, les enfants et moi aussi d'ailleurs préférant la porcelaine moderne). Elles disent en souriant qu'elles n'ont pas peur de casser :)<br /> <br /> Mais vous avez la chance d'avoir des enfants s'inscrivant dans la tradition.
Répondre
M
Il est étonnant de constater à quel point vos filles Anne Christine et Florence semblent être « cette enfant » devenue adulte.<br /> <br /> Je trouvais que votre buffet basque était de très belle facture, ce qui est très rare dans ce mobilier. Vous confirmez mon impression.<br /> <br /> Entre autres points communs, nous avons l’attachement à la vaisselle et aux pièces de trousseau symboliques d’une époque révolue.<br /> <br /> Hélas mes filles n’y sont absolument pas sensibles et tout sera dispersé si ce n’est jeté. Mes Mary Lou, Digoin et vieux Limoges de grands marques ne sont plus que des pièces de musée en sursis... dont je profite sans crainte de casse.
Répondre
M
Que je comprends cet état d’esprit ma maison que j’ai voulu avant tout être une maison de famille meubles objets beaucoup me rappelle mon enfance et mes grands parents parfois je m’arrête devant l’un d’eux et je me transporte dans mes lointains souvenirs alors oui je comprends
Répondre
C
Votre article est très émouvant.<br /> <br /> Vous avez beaucoup de chance d'avoir pu garder tant de souvenirs *matériels*.<br /> <br /> Bonne fin de vacances.
Répondre
Pages
Visiteurs
Hier 642
Depuis la création 7 349 273