Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
15 janvier 2021

Lupin, dans l'ombre d'Arsène, série télé avec Omar Sy

Sy au Louvre

En deux après-midis pluvieux, j’ai visionné les 5 premiers épisodes de la série créée par George Kay et François Uzan : « Lupin, dans l’ombre d’Arsène » … et j’ai adoré !

Bien entendu, les gens de ma génération ont vu jadis la série où Lupin était magistralement incarné par Georges Descrières. Mais justement, le défi était de taille et, de mon point de vue, il est brillamment relevé.

L’idée de transposer les talents du gentleman cambrioleur normand dans un personnage aussi charismatique – mais dans un autre genre – qu’Omar Sy me séduit tout à fait. Car ce qui caractérise Arsène Lupin, hier comme aujourd’hui, c’est l’art de se transformer, la force physique, la subtilité, l'élégance, la connaissance des œuvres d’art (susceptible d’être dérobées), la témérité …

Je n’ai pas (encore) lu toutes les aventures relatées par Maurice Leblanc, mais un grand nombre tout de même. Je retrouve ici l’esprit "français", avec en plus un « je ne sais quoi » actuel, technologique, et pourtant tellement chic qui va faire un tabac à l’exportation. Le Louvre, les rues de Paris … y compris l’intérieur de Fleury-Mérogis …

Sy

Le casting est judicieux (j’apprécie en particulier les deux jeunes qui incarnent Assane jeune et Raoul), les flashback expliquant l’itinéraire du jeune Assane Diop crédibles, sa fureur de retrouver ceux qui ont persécuté son père : il y a de l’Edmond Dantès dans cette histoire. Et puis, enfin, on « voit » la vraie composition de la société française, aussi bien chez les mauvais garçons que chez les policiers, les salopards et les malins …

Rien que les premiers épisodes réalisés par Louis Leterrier (j’avais aimé au cinéma «Insaisissables ») sont épatants. C’est une série « populaire » dans le bon sens du terme, qui fait sourire et palpiter. De l’excellente télévision à déguster en période de confinement.

Je ne comprends pas bien les critiques négatives publiées dans différents journaux « intellectuels ». Omar Sy n’a pas fini d’incarner la personnalité la plus aimée des français. Et j’attends avec impatience la seconde partie de la première saison !

Lupin, dans l’ombre d’Arsène, série diffusée sur NETFLIX – disponibles actuellement 5 épisodes de 45 minutes.

 

Commentaires
Pages
Visiteurs
Hier 830
Depuis la création 7 354 430