Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
11 juin 2020

Mémoires impubliables, par Pierre Péan

pean

Journaliste producteur de scoops, essayiste, historien à  l'occasion, mais surtout aventurier, baroudeur, redresseur de vérités et pourfendeur de mensonges d’Etat(s)… Pierre Péan (1938 – 2019) fut tout cela « en même temps ».

J’ai lu plusieurs de ses ouvrages, biographies, enquêtes, souvenirs d’enfance, mais je n’avais jamais imaginé l’étendue des sujets qu’il avait abordés.

Peu de temps avant sa disparition, il avait mis en ordre ses masses de notes, ses débuts d’enquêtes, ses documents inachevés pour servir « à ses petits-enfants », un manuscrit de plus de 1000 pages que son fils et son éditeur ont mis en forme définitive. Et c’est du lourd …

Il attaque fort, le fantôme !

Du fond de sa tombe, il balance des noms, il ne craint plus les innombrables procès en diffamation – dont il a gagné la plus grande partie – ni les « contrats » qui ont pesé sur sa tête … Bref, on survole d’un souffle près de cinquante années d’investigations au sein du marigot de la politique française et surtout françafricaine, des circuits de valises de billets, enrobés d'une forte odeur de pétrole …

péanmémoires

Le plus étonnant dans tout ça, c’est la relation intime qu’il a pu nouer avec certaines de ses cibles après avoir révélé leurs plus sombres turpitudes : François Mitterrand, Jacques Chirac et Omar Bongo en particulier.

Péan, colosse bienveillant et motard infatigable, a toujours dans sa ligne de mire des adversaires aussi acharnés que coriaces : en vrac, François de Grossouvre, Bob Denard, Paul Barril, Jean-Charles Marchiani et la mouvance Pasqua, Bernard Kouchner, Jean-Marie Colombani et Edwy Plenel … entre autres.

Des révélations à foison : le drame de Caluire et l’arrestation de Jean Moulin, les diamants de Giscard d’Estaing, l’affaire du DC10, la jeunesse de Mitterrand, la gouvernance du " Monde", les origines du génocide rwandais. A son tableau de chasse, une vingtaine de scandales politiques avec une grosse part consacrée aux relations postcoloniales de la France.

Et puis aussi une recherche incessante de l’histoire familiale d’un homme venu de rien – son père était coiffeur – et que rien n’arrête, même sa propre sécurité, profondément chrétien, son ardeur à redresser les torts.

Son analyse des révoltes chouannes nous révèle un passionnant parallèle entre les motifs du soulèvement des masses paysannes de l’Ouest contre les bourgeois du tiers-état accapareurs, des centres urbains contre les campagnes que l’on prive de leurs prêtres, la prise en grippe des bourgeois du pouvoir central … Des motifs de révolte encore présents chez les Gilets jaunes …

Le « pavé » est construit en 153 courts chapitres, avec des allers et retours, des portraits pleins de saveur. J’y ai croisé certains personnages que j’ai rencontrés, de loin,  c’est toute une vie de travail acharné qui défile, toute une tranche de l’histoire de la politique de ma génération, de l’évolution préoccupante des pratiques de la Presse … L’itinéraire d’un homme libre, devenu tout à la fois la référence de sa profession et sa bête noire. Et pour moi, l’envie irrésistible de lire certains de ses livres qui m’ont échappé.

 

Mémoires impubliables, de Pierre Péan, chez Albin Michel, 668 p., 25€


 

Commentaires
Pages
Visiteurs
Hier 736
Depuis la création 7 312 689