Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Newsletter
Derniers commentaires
Archives
27 mars 2010

L'AFFAIRE WILLIAM SMITH, polar de Patricia Wentworth

William_SmithUne nouvelle enquête de Maud Silver...avec toujours, une affaire de famille et d'héritage, un jeune couple amoureux, des maisons décorées dans le style victorien, des intrigants. Avec Patricia Wentworth, on découvre que chacun, et tout particulièrement dans la plus haute société britannique bousculée par la guerre, peut devenir criminel.

Au départ, il y a une énigme, portée par le jeune héros lui même : celle de son identité. Blessé gravement à la tête en 1942, il s'est retrouvé dans un hôpital allemand doté d'une plaque qui n'est pas la sienne. De retour en Angleterre, il est allé visiter la famille de celui dont il porte le nom, mais personne ne l'a reconnu, c'était un ouvrier....lui, il a conservé tous les tics d'une éducation dans une famille cultivée - on respire !) et possède un réel talent de dessinateur.

Pendant sa captivité, il a appris à sculpter des figurines dans le bois et propose ses services à un vieux propriétaire de bazar et de jouets, grand-père d'un compagnon de captivité décédé. Celui-ci l'embauche et voit en lui son successeur car les jouets pleins de charme créés par William commencent à trouver le succès. Nous sommes en 1949. William est toujours amnésique. Il va proposer une fabrication en série à la firme Eversley. Il est sèchement éconduit par la secrétaire, maîtresse de l'un des associés, qui, elle, a reconnu William.....

Soudain, les événements se précipitent : une très belle jeune femme pénètre dans le magasin de jouets pour demander du travail. William a le coup de foudre....un peu plus tard, il est agressé à plusieurs reprises, mais il rencontre l'inspecteur Frank Abott, qui le reconnait, c'est Bill, mais sans connaitre son nom....Il se souvient de l'avoir vu danser, avant guerre, au bras d'une très jolie fille en robe de lamé. William lui raconte ses soupçons et tout naturellement, Frank va le conduire chez Miss Silver.

Le personnage principal de cette nouvelle enquête est la jeune femme, Katharine Eversley....idéale d'amour et de tendresse. Comme toujours, dans les romans de P. Wentworth, elle va courir un grave danger. Mais son sens de l'observation la sauve in extremis. J'imaginerais bien un scénario où elle serait incarnée par une Katharine Hepburn sérieuse et sensible, et William par Gary Cooper.

The Case of William Smith (1950), traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière (1996)
FOLIO "Grands détectives, 317 p.

Commentaires