Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
18 novembre 2019

J'accuse, film de Roman Polanski

Desplat-J-accuse

Dujardin

Voici un film historique qui bénéficie d’une promotion pas du tout prévue au départ – la polémique sur des accusations non étayées – mais qui ne décourage pas les spectateurs. Bien au contraire !

Dimanche après-midi, la salle était pleine et quelques applaudissements, vite réprimés, ont été entendus à la fin.

Je ne rentre pas dans ces considérations. Une accusation doit pouvoir être fondée sur des faits.

Mais j’ai apprécié le film, malgré sa lenteur et son côté didactique … assumés. Il faut dire que je m’intéresse à cette affaire depuis plus de cinquante ans. J’avais lu l’ouvrage de Jean-Denis Bredin, dont a été tiré le superbe téléfilm d’Yves Boisset en deux épisodes (au total 3h 23 !) avec la collaboration de Jorge Semprun, en 1995, puis j’ai, plus récemment, lu le livre de Robert Harris sur le même sujet.

L’idée de base est de prendre pour héros le colonel Picquart, celui qui a révélé la coupable machination de l’institution militaire, qui a risqué sa vie et subi des mois de prison pour faire triompher la vérité, alors même que, comme la plupart des hommes de sa génération, il était violemment antisémite …

Le film est d’un classicisme absolu. Sans doute trop ...

Une fresque historique à l’ancienne. Les décors, les lumières – parcimonieuses – les uniformes, tout est juste. La distribution étincelante. On dirait que toute une génération – Comédie française en tête – a souhaité figurer, même à de petits rôles - dans ce film. Finalement, pour qui connaît la complexité de l’affaire et la durée de ce drame qui a secoué et divisé la France en deux camps irréconciliables, je trouve que la synthèse opérée par les scénaristes est de très grande qualité.

affaire_dreyfus_1994

Le film décrit précisément l’antisémitisme généralisé des classes dirigeantes (et partagé par les classes populaires), l’urgence de protéger l’institution militaire d’un scandale alors qu’on prépare la revanche contre l’Allemagne après la défaite de 1870, le peu de vergogne de services secrets pour forger des preuves grossières afin de laisser croupir Alfred Dreyfus dans sa prison de l’île du diable…

Une erreur judiciaire d’Etat, un scandale qui a profondément perturbé la vie politique de notre pays. Combattue par des intellectuels attachés aux valeurs de la République, qui ont sans doute, comme Emile Zola, payé de leur vie leur engagement.

Je tiens à souligner l’extraordinaire qualité du casting et de la mise en scène. Jean Dujardin peut tout jouer, nous le savons, mais il y a aussi l’interprétation de Louis Garrel, tellement conforme à ce que nous savons du côté abrupt du capitaine Dreyfus, mais aussi Emmanuelle Seigner, Mathieu Amalric, Grégory Gadebois, Didier Sandre, Eric Ruf (oh, la mort du colonel Sanders !), Wladimir Yordanoff, Vincent Graf (dont on connaît surtout la vois de doublage), Vincent Perez, Denys Podalydes, Miche Vuillermoz … et ceux qe j’oublie.

L’affaire Dreyfus, qui a déchiré la France pendant des décennies, est sans doute bien oubliée aujourd’hui. Ce film la remet en lumière, et c’est bien : montrer comment un préjugé funeste peut conduire à l’injustice absolue et boucher les  yeux et les oreilles des décideurs sans doute honnêtes au départ. Cependant, rien n’a réellement changé aujourd’hui. La violence des a priori continue à perturber notre vie politique … Nous n’avons rien appris ni rien oublié.

Je souhaite que de nombreux jeune aillent voir ce film ! Il contribue à comprendre le monde complexe dans lequel nous vivons. Aujourd'hui aussi !

 

 

Commentaires
L
Merci pour votre chronique! J'ai également envie d'aller voir "J'accuse", n'en déplaise à ceux qui pensent qu'on devrait boycotter le film.
Répondre
J
Tout comme vous cette affaire m'a beaucoup intéressée et je vais aller voir le film.<br /> <br /> Bonne journée
Répondre
B
J’ai eu le même parcours que vous avec l’affaire Dreyfus, d’abord les cours de première, puis J.D. Bredin, R Harris... et l’évolution de l’antisémitisme en France, cela m’a toujours intéressée.<br /> <br /> J’ai vu le film jeudi après-midi et ai été heureusement surprise d’y trouver un public jeune ( ville universitaire) et je suis vraiment désolée que la personne du réalisateur éclipse sur toutes les radios, télés, le fond du sujet. A noter en ce moment une émission sur France Culture avec des historiens sur l’affaire proprement dite. ( 9h 40)<br /> <br /> Bonne journée
Répondre
Visiteurs
Hier 841
Depuis la création 7 329 774