Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
8 octobre 2022

L'Hôtel-Dieu Intercontinental à Marseille #5

 

Intercontinental

Idéalement situé au sommet du quartier du Panier, le site d’origine de la colonisation phocéenne en 600 avant Jésus-Christ, le fier bâtiment de l’Hôtel-Dieu abrite aujourd’hui un hôtel 5 étoiles managé par le groupe britannique Intercontinental.

C’est là qu’Anne-Christine a choisi de nous loger … Et de la terrasse de notre vaste chambre, la vue sur la rive sud du Vieux-Port et Notre-Dame de la Garde est littéralement époustouflante.

 

La garde

 

IMG_0799

 

chambre

Il s’agit d’un édifice chargé d’histoire …

A l’origine, l’hôpital du Saint-Esprit fut posé au-dessus d’une chapelle du XIIème siècle. Le vaste bâtiment que l’on admire aujourd’hui a été édifié selon les plans de Jacques Mansart de Sagone – neveu du célèbre architecte parisien – en 1753. Toujours cette préoccupation d’isoler les malades et les indigents dans un port ouvert à toutes les pandémies et en particulier la grande peste de 1720 …

On lui adjoint les escaliers monumentaux en 1781.

Napoléon III inaugure un nouvel ensemble hospitalier en 1866, qui deviendra en 1993 un établissement universitaire jusqu’en 2006. Acquis en 2007 par AXA, il est transformé en hôtel de luxe par Anthony Bechuet et l’agence Tangram, avec pour décorateur intérieur Philippe Nuel.

Il est vrai que la trame d’un ancien hôpital se prête bien à la conversion en établissement hôtelier. Celui-ci bénéficie d’une exposition et d’une vue exceptionnelles, avec terrasses privatives et tous les services normalement attendus pour le prix exorbitant de la nuitée. La pierre blonde inondée de soleil, les multiples alvéoles de la façade, tout est fait pour plaire …

Sauf que j’ai trouvé la décoration intérieure particulièrement triste. Il n’y a qu’une seule gamme de couleur : le marron plus ou moins foncé, le noir, du brillant au mat. C’est grand, c’est froid … sans doute bien adapté au temps de canicule. Mais par exemple, il ne nous a pas été possible de prendre l’apéritif dans le bar intérieur : sans doute par manque de personnel, il nous a été servi sur la terrasse en nous disant qu’on nous donnerait des plaids …

Cependant, je n’oublierai pas la superbe vue de notre chambre … qu’il était également possible d’admirer depuis la salle de bains !

C'était donc, de la part de ma fille, un très bon choix.

AC Marseille

Commentaires
C
Contraste entre les couleurs éclatantes, l'exubérance de l'extérieur et la très grande sobriété, la rigueur de l'intérieur ....étonnant !
Répondre
S
Votre fille a eu une excellente idée.
Répondre
K
Eh bien vous connaîtrez ce lieu, au moins ! <br /> <br /> Profitez des bienfaits de ce soleil radieux et de sa douce chaleur sur vos épaules, de la présence affectueuse de votre fille et fermez les yeux : tout va bien...
Répondre
J
Marie-Pierre, merci de nous partager tous ces beaux endroits où ta fille t'a emmené<br /> <br /> Passe un bon weekend <br /> <br /> Je t'embrasse <br /> <br /> <br /> <br /> Jocelyne de Nantes
Répondre
H
La parente qui me recevait lors de mon séjour marseillais avait été interne dans cet hôpital, il y a un demi-siècle.
Répondre
Visiteurs
Hier 841
Depuis la création 7 329 774