Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
16 octobre 2021

Signac collectionneur au musée d'Orsay

Vandongen

 

Cette exposition passionnante pour tous les amoureux de la période postimpressioniste vient de débuter au musée d’Orsay. Elle nous donne le plaisir de pénétrer le regard affuté d’un artiste majeur très présent sur la scène artistique de son temps.

IMG_2964

IMG_2967

Signac par Caillebotte

IMG_2968

IMG_2976

IMG_2975

Le privilège de ce musée, c’est de pouvoir réunir des œuvres qu’il détient et que pour la plupart nous connaissons, et des tableaux venus de grands musées étrangers que nous découvrons.

Paul Signac (1863 – 1935) est un peintre autodidacte, qui a appris en regardant les maîtres impressionnistes : Degas, Cézanne, Gustave Caillebotte, Armand Guillaumin, entre autres.

Dont il va s’efforcer, un peu plus tard, d’acheter des œuvres - même petites - pour sa collection personnelle.

IMG_2971

IMG_2972 (2)

IMG_2974

IMG_2978

IMG_2973

Il se passionne ensuite pour les théories scientifiques d'Eugène Chevreul sur la recomposition de la lumière à travers des points de couleurs (technique qui aboutit au divisionnisme ou pointillisme) et devient ainsi ami avec son jeune confrère Georges Seurat.

 

Président du Salon des artistes indépendants à partir de 1908, il est aux premières loges pour constituer sa collection, avec une prédilection pour les peintres d’avantgarde (sa collection réunit 400 peintures, dessins, gravures, sculptures, céramiques …).

 

 

Il acquiert les harengs, petit format de Van Gogh, achète de nombreux Seurat, Camille Pissarro, Maximilien Luce,  Henri-Edmond Cross, et aussi des Nabis : Bonnard, Vuillard, François-Xavier Roussel, Maurice Denis, Félix Vallotton. Puis des Fauves : Van Dongen, Matisse, Camoin, Louis Valtat.

Et, bien entendu aussi, des estampes d'Hiroshige et Utagawa ...

Cette exposition donne donc un panorama passionnant de l’art contemporain au tournant du siècle, avec une série d’œuvres jamais vues (de ma part en tous cas !). Elle vaut vraiment la visite.

 

 

Peintures_L'air du soir

Commissaires : Laurence des Cars, Marina Ferretti, Charlotte Hellmann, au Musée d’Orsay jusqu’au 13 février.

Commentaires
J
Merci du partage de cette belle exposition. Agréable journée
Répondre
Pages
Visiteurs
Hier 756
Depuis la création 7 311 189