Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Newsletter
Derniers commentaires
Archives
9 mai 2020

L'enfant chargé de chaînes, roman de François Mauriac

enfant chargé de chaînes

Je continue à piocher dans ma bibliothèque de classiques, non ouverts depuis plusieurs dizaines d’années. Le confinement a aussi ses vertus.

Dans l’édition reliée cuir diffusée par le Cercle du Bibliophile en 26 volumes, j’ai pioché le tome 8 au hasard. Et, contre toute attente, il s’agit du premier roman publié en 1913 par François Mauriac, quelques pages écrites entre 1909 et 1912. Elles ne rencontrèrent pas le succès auprès du public, même si elles furent alors louées par quelques rares critiques, prévoyant là les premières armes d’un brillant écrivain.

C’est un roman manifestement autobiographique, où le héros, Jean-Paul, ne se présente pourtant pas sous le meilleur jour. Intellectuel mystique à la foi ardente mais tourmenté, il aspire à diffuser la bonne parole aux plus démunis, en particulier à la classe ouvrière. Hésitant entre une vocation à l’anéantissement dans la prière, il ne se résout cependant pas à renoncer à son aisance matérielle. Il est issu d’une famille de propriétaires de pins, il a perdu sa mère très jeune et bénéficie de la fortune qu’elle lui a laissé, se rend dans les Landes pour les vacances universitaires où il s’énivre de la quiétude de ces forêts et des plaisirs champêtres d’une grande propriété. A Paris, il sillonne le quartier latin en compagnie de ses condisciples, entre jardin du Luxembourg, rue Garancière et rue de Bellechasse où il loge dans une petite chambre bourrée de livres, compose des vers, tente de rejoindre un cercle de réflexion catholique ouvert au « peuple », mais le leader charismatique de cette confrérie le perce à jour et le chasse – clairvoyance ou crainte d’être dépassé ?

 

frontispice

L’écriture est puissamment travaillée, parfois savante, les références poétiques nombreuses. La tristesse du récit gagne le lecteur. Des situations parfaitement situées en ce début du XXème siècle et pourtant, parfois, très actuelles. Dans cet océan de questionnements philosophiques et religieux, une présence discrète, un amour inconditionnel : celui de sa cousine Marthe. Finalement, Jean-Paul s’abandonnera à cette facilité, rentrera dans le moule que lui ont préparé son père et son cousin …

Franchement, ce jeune homme égoïste n'est pas très sympathique. L'auteur s'en excusera plus tard : "J'ai eu vingt ans à l'époque des cochers de fiacre, des tziganes, de l'hérésie moderniste, du double-boston, de la peinture d'Eugène Carrière, du Sillon, et de la Valse Chaloupée."

Pour un lecteur du XXIème siècle, la première oeuvre d'un futur prix Nobel vaut tout de même la lecture.

L’enfant chargé de chaînes, roman de François Mauriac (1913), publié chez Grasset.

Commentaires
H
Cette collection de Ferenczi, que de souvenirs ! (en concurrence avec Le livre de demain, chez Arthème Fayard ; c'était la grande époque des illustrations sur bois)
Répondre
M
Et le magnifique portrait par Bernard Buffet! Belle découverte!
Répondre