Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
12 mars 2020

Claudia Andujar et la lutte des Yanomanis

 

Yanomani4

En ces temps de propagation d'un virus pour lequel nous ne disposons d'aucun des anticorps nécessaires et qui nous hystérise, il faut se souvenir des ravages que causèrent jadis les maladies introduites en Amérique par les conquistadors. La rougeole, en particulier, mais pas seulement ... Des risques bien plus élevés que ceux qui nous menacent ...

Depuis cinquante ans, la photographe brésilienne Claudia Andujar s'attache à faire connaître afin de sauvegarder le peuple des Yanomanis dont le territoire est situé au nord de l'Amazonie en limite du Vénézuela, gravement menacé de disparition.

 

Yanomani1

 

Yanomani2

 

yanomani3

Claudia Andujar : ce n'est ni son nom, ni son prénom. Elle est née en 1931 en Suisse mais son père fut exterminé avec toute sa famille parce que juif hongrois. La jeune fille émigre avec sa mère aux Etats-Unis puis au Brésil où elle entame une carrière de photographe. En 1971, grâce à une bourse de la Fondation Guggenheim, elle entame un travail sur les Yanomanis qui va occuper tout le reste de sa vie.

L'anéantissement d'un peuple est une cause qui lui parle. Ces indiens de l'Amazonie sont soumis à plusieurs menaces : le percement d'une route à grand gabarit, la destruction systématique de la forêt primaire, les orpailleurs, la civilisation (qui les contraint à porter des shorts en lieu et place de leur ficelle pénienne, entre autres), la religion des dominants.

Le travail de Claudia Andujar est fantastique, par le beauté des clichés, qui vont de la plus grande netteté à la poésie du floutage ... Les images de jeunes hommes en plein délire hallicinogène, la beauté des parures de plumes, la danse des chamanes, l'incendie des demeures des chefs décédés ...

 

claudia-andujar-copyright-photo-edouard-caupeil

Combien de temps encore réussiront à survivre ces civilisations immuables, dont bien des traits et croyances sont communs à d'autres civilisations originelles dans le monde ... En fait, je ne suis pas tellement optimiste.

C'est en cela que les images de Claudia Andujar, dans la durée et la constance de sa présence - l'amitié qu'elle a su nouer avec ce peuple -  représentent un moment d'humanisme sans équivalent.

 

Fondation Cartier pour l'Art contemporain, exposition jusqu'au 10 mai, 261 boulevard Raspail, 75014 Paris, ouvert du mardi au dimanche à partir de 11 h.

 

 

 

 

 

Commentaires
Visiteurs
Hier 841
Depuis la création 7 329 774