Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
9 juillet 2023

La chute de Madrid, roman de Rafael Chirbes

 

Madrid

Etrange et fascinant roman espagnol où ne figure aucune des couleurs des films d’Almodovar mais plutôt des images torturées des peintures de Dali …

Une journée dans la vie des madrilènes : ce 19 novembre 1975, veille de l’annonce officielle de la mort du Caudillo Franco, après 39 ans de règne dictatorial et une agonie de plus d’un mois.

Chacun suppute les changements qui vont s’opérer à l’issue de cette période où tout paraît suspendu … Ceux qui ont œuvré pour le régime et craignent les représailles et ceux qui l’ont combattu, les riches industriels comme les ouvriers et les femmes de ménage, ceux qui espèrent et ceux qui redoutent.

Les personnages vont par paires. Il y a la famille très bourgeoise de l’industriel José Ricart qui fête son 75ème anniversaire, sa mère Amélia qui a perdu la tête, ses fils et en particulier Tomas et son épouse Olga, son ami très proche et commissaire Maximino Arroyo et sa maîtresse maltraitée Lina, le professeur de philosophie Juan Bartos, qui cache ses sentiments de gauche et son épouse Ada, artiste peintre à succès.

Entre angoisses et illusions, les partis révolutionnaires appellent à un rassemblement populaire pour profiter de la confusion, mais c’est l’indifférence qui l’emporte. Le sentiment le plus répandu est la peur. C’est le cas de Lucas et Marga, les étudiants communistes. Lucas est amoureux d’elle mais elle aime Quini, le fils de famille qui s’imagine révolutionnaire. Il y a aussi Lucio, le militant et son mentor Taboada, avocat en rupture de banc qui finira par rentrer dans le rang et ouvrira un cabinet … et Lurditas, la femme de ménage miraculée.

Une journée dans l’attente de la mort de Franco, et de préparation de l’anniversaire du vieux patron, dans la tête de tous ceux qui craignent pour leur vie ou qui espèrent en l’avenir … dans un style que l’on pourrait qualifier d’ « agglutinant », avec force répétitions incantatoires, comme pour une sorte de psaume.

Une journée qui n’en finit pas … comme la vie du vieux dictateur. Car qui sont ces foules désireuses de se soulever ???

 

La chute de Madrid, roman de Rafael Chirbes (2000), traduit par Denise Laroutis, édité chez Rivages, 291 p., 20€

Commentaires
Pages
Visiteurs
Hier 642
Depuis la création 7 349 273