Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
17 mai 2023

Léon Monet, frère mécène, industriel et collectionneur - au musée du Luxembourg

IMG_1500

Je ne cache pas mon vif intérêt à la fois pour la peinture et l’archéologie industrielle, depuis de très nombreuss années.

Cet hommage inattendu à Léon Monet (1836 – 1917), frère aîné de Claude (1840 – 1926), une aubaine pour moi, est parfaitement justifié.

C’est aussi l’évocation d’une fratrie fructueuse, quoique parfois à l’éclipses pour des raisons totalement personnelles. Un retour dans une époque particulièrement riche de bouleversements, aussi artistiques que technologiques.

 

Léon Monet

Les frères Monet sont nés dans une famille de négociants.

Léon, diplômé en chimie, se spécialise dans la couleur et co-fonde la Société industrielle de Rouen… à l’image de la Société Industrielle de Mulhouse.

Marié depuis 1865, directeur de la succursale de la société suisse Geigy et Cie, productrice de produits chimiques installée à proximité de Rouen, il acquiert plusieurs toiles de son frère, dont «Fleurs de printemps» (1864) ou «Adolphe Monet lisant dans un jardin» (1866).

En 1882, les deux hommes se brouillent brièvement à cause d’une dette que Claude Monet tarde à régler. Mais ils entretiennent des relations étroites, à tel point que Léon participe à l’éducation de son neveu Jean.

 

IMG_1501

 

IMG_1502

 

IMG_1503

 

IMG_1505

 

IMG_1508

Le peintre réalise le portrait de son frère en 1874.

Entre 1879 et 1885, Claude Monet rendra visite, à plusieurs reprises, à son frère qui réside en villégiature aux Petites-Dalles, entre Fécamp et Dieppe.

En juillet 1892, lorsque Claude Monet s’unit officiellement à Alice, Léon est son témoin.

Mais les relations entre les deux frères se ternissent lorsque Léon, veuf depuis 1895, choisit d’épouser en 1897 sa gouvernante, plus jeune que lui de près de trente ans.

Léon Monet est un notable de renom et un homme d’affaires chevronné, mécène des impressionnistes.

Il achète des toiles non seulement à son frère mais aussi à Alfred Sisley, Camille Pissarro, Renoir - qui a fait ce beau portrait de Claude -  des estampes japonaises … qu'ils apprécient tous les deux.

L’intérêt de cette exposition est de souligner le rôle de la couleur, aussi bien pour faire bouger l’art pictural que dans la teinture des étoffes (entre autres).

Extraordinaire essor de l’industrie chimique après la découverte au milieu du XIXème siècle de l’aniline et de toute la palette nouvelle de couleurs qu’elle offre aux artistes et à l’industrie textile.

On nous explique, dans le « journal de l’exposition » (6€) la différence entre le pigment et le colorant : le colorant est une matière tinctoriale liquide et soluble dans l’eau. Le pigment se présente sous une forme solide et est obtenu par précipitation.

Le XIXème siècle voit l’apparition des premières couleurs industrielles prêtes à l’emploi d’abord présentées dans des vessies de porc séchées … avant des seringues de verre (1822), enfin le brevet de tube souple rétractable déposé en 1841 par John Goffe Rand à Londres et commercialisé en France à partir de 1855 par la maison Lefranc.

L’ouvrage fondamental de Michel-Victor Chevreul « De la loi du contraste simultané  des couleurs et de l’assortiment des objets colorés » parait en 1839 … Cette théorie inspire tous les peintres de ce temps.

 

IMG_1509

 

IMG_1514

 

IMG_1510

 

IMG_1515

 

IMG_1512

L’exposition est riche de plusieurs œuvres collectionnées par Léon Monet, dont des  portraits de famille pleins de tendresse, et se termine par les dernières toiles marquées par la cataracte du vieil artiste, qui invente ainsi l’art moderne sans le savoir …

Comme ces deux dernières toiles qui font penser au jardin de Giverny !

IMG_1519

IMG_1520

IMG_1513

IMG_1518

 

Léon Monet, frère de l’artiste et collectionneur au Musée du Luxembourg jusqu’au 16 juillet, tous les jours jusqu’au 16 juillet. Prix : 14€.

 

 

Commentaires
B
Merci pour ce beau résumé de cette exposition.<br /> <br /> Je vais certainement organiser une sortie avec ma fille ainée qui a fait les arts décos et qui porte le prénom d’une célèbre plante tinctoriale rouge …je serai parfaitement dans le thème, elle sera enchantée !<br /> <br /> En plus , j’ai passé une partie de mon enfance en Normandie donc cela me rappelle un tas de souvenirs.<br /> <br /> Et cela m’a aussi donné envie de retourner au jardin de Giverny qui est pour moi un lieu de bonheur et d’émerveillement , les floraisons foisonnantes et la maison pleine de couleurs et de nostalgie , champêtre et si vivante et tout ça à une heure de Paris …ne pas manquer le parking avec ses cerisiers du Japon au moment de Sakura , extraordinaire !<br /> <br /> Merci Bigmammy pour tous ces bons moments à vous lire , j’achète souvent pour mon fils qui est à Sciences Po les livres que vous recommandez , il est enchanté des choix éclectiques…j’ai même surpris mon mari en pleine lecture du livre sur les mongols , il m’a dit qu’il était ravi d’avoir appris autant de choses .<br /> <br /> Très bonne journée sous le soleil frais du mois de mai , un vrai temps normand !<br /> <br /> Amicalement Blanche.
Répondre
Pages
Visiteurs
Hier 642
Depuis la création 7 349 273