Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
22 janvier 2023

Le musée, une histoire mondiale, tome 1 par Krzysztof Pomian

Le musée

Les histoires mondiales sont à la mode … et celle des musées méritait d’être contée. Car on compte aujourd'hui environ 80000 musées dans le monde ...

Ici, c’est un ouvrage encyclopédique, édité sur papier glacé, illustré en couleurs non pas en un cahier regroupé au milieu de l’ouvrage mais au fil et au regard des chapitres. Le tout rassemblé en trois volumes, qui m’ont été offerts à Noël.

Paradoxe, puisqu’en ce moment, ma santé ne me permet pas d’arpenter quelque exposition que ce soit …

Je vole donc d’une capitale à l’autre, et remonte le temps jusqu’aux origines de la naissance d’une attitude si importante de la culture : l’art de voir et d’apprécier la beauté, celle de la nature comme des œuvres humaines.

Ce premier tome décrit la genèse de l’accumulation : du trésor funéraire entassé dans la tombe d’un personnage éminent pour lui permettre de passer dans l’au-delà au trésor sacré puis au trésor royal qui sert à l’occasion de réserve de cash, jusqu’à la collection particulière d’un magnat ou d’un prince éclairé, tout commence en Italie.

On passe rapidement de l’admiration devant les statues antiques au désir de possession et d’accumulation. Commence le temps des collections : conseillé par les humanistes, les princes expriment ainsi leur puissance : pierres précieuses hors normes, intailles, camées, statues, livres enluminés, tableaux, reliques : les trésors se christianisent. On commence à mettre les objets à la vue d’une élite jusqu’à les rendre au peuple.

Le mot « musée » est introduit en italien en 1523 par Paolo Giovo. Les caractéristiques en sont : une collection publique, ouverte à quelques visiteurs éclairés, visant à transmettre les œuvres à la postérité. Les premiers : la cour du Belvedere au Vatican, la galerie des Offices à Florence, le Statuario de venise, la Pinacothèque ambrosienne de Milan.

Une nouvelle impulsion à la passion pour l’Antique survient après les découvertes d’Herculanum (fouillé à partir de 1738 puis Pompeï à partir de 1748) qui fait de Naples une capitale de l’Europe antiquisante. Le livre de Winkelmann « Histoire de l’Art chez les Anciens », paru en 1764 fait référence.

Ainsi commence la diffusion des musées hors d’Italie, avec un vaste marché des achats, ventes, spoliations guerrières des collections privées et publiques à l’occasion des guerres qui secouent l’Europe. Une histoire à suivre.

Le musée, une histoire mondiale, tome 1 : Du trésor au musée, par Krzysztof Pomian, édité chez Gallimard, collection Bibliothèque illustrée des Histoires. 683 p., 35€

Commentaires
Pages
Visiteurs
Hier 736
Depuis la création 7 312 689