Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
16 décembre 2022

L'autre bout du fil, polar d'Andréa Camilleri

 

camilleri

Andrea Camilleri nous a quittés en juillet 2019, à l'âge de 93 ans.

Je n’ai pas encore tout lu de sa production mais je me régale à chaque occasion de me replonger dans l’ambiance particulière de la petite cité de Vigatà, dans les pas de son commissaire Salvo Montalbano. Ce roman figure parmi les derniers qu'il ait dicté à son assistante Valentina Alferj puisqu'il était devenu aveugle.

L'ouvrage commence par un court hommage de son traducteur-fétiche au héros de ces enquêtes : Serge Quadrupanni, qui a inventé un langage spécifique – le camillerese – pour transposer en français les couleurs de ce parler sicilien si particulier.

C’est une histoire bien sombre et complexe, qui mobilise toutes les ressources mentales d’un Montalbano désormais sexagénaire, qui n’a  toujours pas résolu sa complexe relation amoureuse avec sa compagne Livia qui vit loin de lui au nord. Il travaille en symbiose efficace avec son équipe de collaborateurs dont on connaît déjà tous les attachants travers.

L’époque est cruelle : sur les rives de la Méditerranée sont recueillis chaque nuit des centaines et des centaines de migrants récupérés en pleine mer et que la police locale doit canaliser dans des centres de rétention. Les équipes sont sollicitées toutes les nuits à la limite de la résistance humaine, d’autant que parmi ces fugitifs se touvent parfois des criminels …

Un crime sanglant vient perturber la ville : une créatrice de mode est assassinée dans son atelier à coup de ciseaux. Salvo vient juste de la rencontrer pour lui commander un costume sur mesure. Il avait été  emballé par son aisance et sa beauté, elle dont la vie privée est un tissu de mystères.

On retrouve ici les mille et uns détails d’une enquête complexe, toujours avec le même plaisir. C’est un format idéal pour un court voyage ... ou une séance de chimiothérapie … avec l’assurance que les rebondissements (pistes qui se referment, découvertes d’indices …) se succèdent allègrement. Un plaisir de lecture jamais pris en défaut.

L’autre bout du fil, L’altro capo del filo, polar d’Andrea Camilleri – traduit de l’italien (Sicile) par Serge Quadupanni. Editions Pocket, 307 p., 7,40€

Commentaires
P
Je ne connaissais pas ce titre. Mon mari et moi sommes fan des aventures savoureuses de Montalbano, et de son univers si particulier, que les séries télévisées ne servent pas toujours.
Répondre
J
Merci pour cette référence bibliographique, agréable journée.
Répondre
H
La traduction de Serge Quadrupanni donne une saveur particulière aux aventures de Montalbano, que j'ai toutes lues. Cette dernière enquête du commissaire m'avait échappé, merci !
Répondre
Pages
Visiteurs
Hier 642
Depuis la création 7 349 273