Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
3 juin 2022

Jubilé de platine

couronnementComme bien des téléspectateurs, je n'ai pas manqué la parade militaire donnée hier à Londres ... en l'honneur des 70 ans de règne d'Elizabeth II, et je me suis immédiatement retrouvée en 1953 ...

C’est un souvenir de famille encore très présent, et pourtant je n’avais que cinq ans et demi en ce 2 juin 1953. Car cette journée étrange m’a durablement marquée : la retransmission télévisée du couronnement de la reine Elizabeth II.

Au départ, ma mère avait tout d’abord déclaré que cela ne l’intéressait pas, et puis la curiosité l’avait emporté. Nous étions équipés de la télévision depuis 1948, comptant parmi les rares 50000 foyers français dotés d’un récepteur. Mon père était fervent de nouvelles technologies et avait souvent voyagé aux Etats-Unis …

Windsor

Le récepteur de marque Philips était particulièrement petit – environ 30cm en diagonale, en noir et blanc naturellement – et à partir du moment où il a été allumé, nous n’avons plus quitté l’écran des yeux, fascinés par le cérémonial médiéval retransmis en direct, les lourdes robes de brocard, les bijoux rutilants, les curieux costumes de cérémonie des princes, le tout illustré par le commentaire très littéraire de Léon Zitrone.

 

Elizabeth

Ce fut la première retransmission en direct d’une telle cérémonie : un coup de communication génial à l’échelle mondiale, voulu par le duc d’Edimbourg. L'Eurovision ne fut créée que l'année suivante.

En réalité ce jour là, nous nous sommes tous assis par terre devant le poste, et avons déjeuné d’une tranche de jambon mangée avec les doigts. C’était surréaliste, et cette journée m’a profondément marquée.

 

fabuleux de Maucourt

Aujourd’hui, 70 ans après, on rejouera la dramaturgie habituelle des cérémonies britanniques : messe d’action de grâces à la cathédrale Saint Paul, parade militaire, concert monstre, pique-nique géant …

Il est étrange de constater, en ce début de vingt et unième siècle, combien ce genre d’événement attire toujours les foules.

Le cadeau de la France à la souveraine à l’occasion de son jubilée de platine : un des chevaux de la Garde républicaine, Fabuleux de Maucour. Certainement apprécié de la Reine qui a une prédilection pour les chevaux.

Commentaires
M
Moi aussi je suis de celles qui se souviennent de cet évènement j'avais 9 ans. Nous n'avions pas encore de téléviseur, mais nous sommes allés voir la retransmission au cinéma dans les actualités Pathé. Tout ce décorum était le premier pour moi, de ce jour j'ai adoré royauté et châteaux, je n'ai plus jamais rien manqué des évènements suivants. J'ai beaucoup lu sur la famille royale. Cet évènement a développé en moi le goût de l'Histoire de la France qui est toujours autant prononcé depuis. La généalogie a suivi et je me suis toujours intéressée aux familles royales européennes. Cerise sur le gâteau. Il y a trois ans j'ai fait un test ADN et qu'elle a été ma surprise d'apprendre que j'avais plus de 49% d'origines anglaises !
Répondre
M
Un cadeau très républicain<br /> <br /> <br /> <br /> Les seuls souvenirs c est une vague couverture de Match car la TV n est venu chez nous que dans les années 70 et encore seulement à très petites doses
Répondre
Pages
Visiteurs
Hier 642
Depuis la création 7 349 273