Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Newsletter
Derniers commentaires
Archives
18 avril 2022

L'inconnu de la forêt, thriller d'Harlan Coben

Harlan Coben

Il y avait fort longtemps que je n’avais lu un nouveau polar d’Harlan Coben et je fais ici la connaissance d’un nouveau personnage : Wild. Etrange : c’est une sorte de « Mowgli vivant » découvert en pleine forêt du New Jersey en 1986 par le chef de la police locale Oren Carmichael.

L’enfant paraît alors avoir entre 6 et 8 ans, il aurait survécu plusieurs mois voire plusieurs années dans cette forêt sans que personne n’ait jamais signalé sa disparition. En fait, l’enfant est doué d’une intelligence stratosphérique. Il a appris à lire tout seul, s'alimentant dans les poubelles, chapardant ici et là en s’introduisant dans les maisons vides. Nul ne sait pendant combien de temps, qui il est, quel âge il a … Placé dans une famille d’accueil très aimante, avec sa « sœur » Rola, il a fait de brillantes études, un passage dans l’armée valeureux, a fondé une agence de détective …

Nous le retrouvons en 2020, toujours vivant en parfaite autonomie au milieu de la forêt dans une sorte de caravane hyper connectée, seul mais multipliant les liaisons passagères. Il est beau – je l’imagine sous les traits de Julien Doré – et vient au secours de son jeune filleul Matthew pour enquêter sur la disparition soudaine d’une de ses copines de lycée, Naomi, le souffre-douleur d’une bande d’ados cruels.

Autre personnage éminent : l’avocate pénaliste Hester Crimstein, la grand-mère de Matthew, 70 ans et quelques, qui anime une émission de télévision « Le crime selon Crimstein ». Démarrant doucement, l’intrigue se corse peu à peu et devient franchement angoissante avec pour ingrédients le harcèlement scolaire, un candidat à l’élection présidentielle ultra-conservateur et magnat des médias – mais il est roux, pas blond – des producteurs de télé-réalité pas nets du tout, la maltraitance familiale, une erreur judiciaire à caractère raciste … et des histoires d’amour parfois étonnantes.

Le cadre, l’ambiance, les événements transportent le lecteur au cœur de la vie américaine : on est plongé dans les séries politico-juridiques bien connues, plus un zeste de « Soprano’s » pour le New Jersey. Avec le thème, récurrent chez l'auteur, du lourd secret d’un passé qui pourrait être préjudiciable au candidat à la fonction suprême, la mécanique des fake news et des "bots" destinés à contrer toute tentative de déstabilisation, la trahison de ceux en qui on croit pouvoir faire confiance, la violence et la cruauté en prime …

Wilde est en chasse et bien entendu il va résoudre l’énigme … sera-t-il le héros d’une nouvelle série d’investigations ? Je suis impatiente de savoir !

L’Inconnu de la forêt (The Boy from the Woods), thriller de Harlan Coben traduit de l’anglais par Roxane Azimi, chez Belfond, 470 p., 8,50€

Commentaires
H
J'ai adoré lire ce livre et ne peux qu'espérer retrouver les principaux personnages dans une future suite. Ca serait chouette ! Bonne journée
Répondre
B
Merci infiniment Marie-Pierre pour tous tes excellents conseils de lecture ! Doux après-midi à vous deux.<br /> <br /> Amitiés.<br /> <br /> Bernadette.
Répondre
M
J’ai été longtemps fan d’Harlan Coben. Avec mon fils, alors adolescent, nous dévorions les Myron Bolitar et les adorions. J’ai essayé de les reprendre il y a quelques temps, j’ai trouvé les personnages outranciers… Est-ce la cinquantaine qui a changé mes goûts? Je vais tester L’inconnu de la forêt car votre résumé m’inspire. Je dois avouer que j’ai lu les Maxime Chattam grâce à vous et plein d’autres livres encore. L’orque ma PAL commence à diminuer, je me dis, vite un tour chez Big Mammy!!! J’espère que votre intervention d’hier s’est bien passée et que vous voilà de retour chez vous pour un lundi de Pâques avec votre jolie famille.
Répondre
S
Quelle que soit l'heure à laquelle j'allume mon ordi, c'est par la lecture de votre blog que je commence. Et ce, depuis des années. Même si nous ne nous connaissons pas "pour de vrai", vous faites partie de ma vie. Et l'annonce de votre maladie m'a remplie de tristesse. J'espère que tout s'est bien passé hier à l'Hôpital . Bonne journée.
Répondre