Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
25 janvier 2022

Don't look up, film d'Adam McKay

Affiche

C’est le film dont tout le monde parle, un succès planétaire sur la plate-forme Netflix, doté d’un casting de rêve : Leonardo DiCaprio, Jennifer Lauwrence, Meryl Streep, Mark Rylance, Cate Blanchett, Timothée Chalamet, Paul Guilfoyle, Ariana Grande et même Tomer Sisley … mais ce n'est pas un chef-d'oeuvre.

J’avoue : je n’ai pas été emballée. C’est cependant une satire pertinente des travers de la société occidentale et plus spécifiquement américaine, l’absurdité des médias et des réseaux sociaux, les intérêts immédiats contre les investissements à long terme, le déni de la réalité.

Même s'il convient de reconnaître que ce genre de film « tous publics » fera plus pour sensibiliser les foules au danger immédiat du réchauffement climatique que tout autre forme d’activisme de type Greta Thunberg.

Car c’est de cela qu’il s’agit : la terre court à sa perte et nous regardons ailleurs, préoccupés par d’autres problématiques économiques et politiciennes bien plus immédiates. Mettre l’humour au service de l’alerte climatique est sans aucun doute plus efficace que de tenter de diffuser le résumé des rapports du GIEC. A compléter par la lecture de l'excellente bande desssinée de Jean-Marc Jancovici et Christophe Blin.

Dont-look-up

Mais le scénario est de l'hyper-déjà vu : Armageddon de Machael Bay, Deep impact de Mimi Leden ou La planète des hommes perdus d’Antonio Margheriti. Un classique, donc.

 

Dont-Look-Up

Leonardo prend de la bouteille et du bide, J'ai la nostalgie d'"Attrape-moi si tu peux" - mais c'était du Spielberg et d'il y a 20 ans - Jennifer Lawrence est une rousse sublime, la prestation de Meryll Streep en Trump féminin désopilante. Toutefois, malgré le rythme et la distribution éclatante, je n’ai pas franchement ri.

Car le propos est grinçant …et le traitement réservé aux scientifiques au look de savants cosinus, me nâvre. J’ai surtout apprécié le personnage de l’entrepreneur médiatique (à la fois Elon Musk, Bill Gates, Tim Cook et Jeff Bezos) incarné par l’acteur britannique Mark Rylance.

Un message pour mettre dos à dos les climatosceptiques et les rassuristes, car l’urgence est plus que jamais devant nous. Qui osera entreprendre ce qui est douloureux mais nécessaire ?

Don’t look up, film de Adam McKay (2h20), visionnable sur Netflix.

Commentaires
L
Ce qui est navrant c'est que Leonardo Di Caprio, tête d'affiche, et accessoirement éco-hypocrite ou escrolo (au choix) se soit fait pincer en fin d'année sur un gigantesque yacht pour lequel un plein de fioul équivaut à 200 000 €. <br /> <br /> <br /> <br /> C'est tellement incroyable qu'on pourrait croire à un canular. Mais non et ce n'est pas la première fois où on le voit de jet privé en yacht prêchant la bonne parole pour le bas peuple.<br /> <br /> <br /> <br /> Tout est dit, un imposteur hypocrite.
Répondre
Visiteurs
Hier 841
Depuis la création 7 329 774