Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Newsletter
Derniers commentaires
Archives
29 juin 2020

Les Diamants de la guillotine, roman par Pierre Combescot (2003)

Pourquoi lire un roman d’un auteur oublié alors que les librairies regorgent de nouvelles éditions bloquées par le confinement ?

P1240797

Sans doute parce que ma bibliothèque regorge de livres que je n’ai pas encore lus et que le style de Pierre Combescot (1940 – 2017) est absolument étincelant. Et que la période où se situe cette intrigue  - 1785 - me passionne, surtout depuis que je dévore les livres de Jean-Christophe Portes.

affaire-collier-reine

Jeanne_de_Saint-Rémy_1786

Louis_de Rohan

L’ « Affaire du Collier de la reine » a généré une foule d’ouvrages et j’en connaissais évidemment les grandes lignes et les différents protagonistes.

Un scandale d’Etat qui a largement contribué à la chute de la monarchie française et à la Révolution, mais le "fruit" était déjà mûr.

L’auteur nous convie à en parcourir toutes les étapes, en remontant dès la conclusion laborieuse du mariage de l’archiduchesse d’Autriche Marie-Antonia avec le Dauphin, futur Louis XVI, ce que les historiens définissent comme le renversement des alliances*.

Je ne puis non plus m’empêcher de trouver des correspondances entre l’esprit de ce XVIIIème siècle et notre temps … en pensant à certains récents scandales financiers qui ont bousculé la démocratie contemporaine.

Comment, par sa légèreté, sa « tête à vent », ses foucades frivoles, son absence totale de sentiment religieux et sa préoccupation constante  de se désennuyer, la jeune Marie-Antoinette s’est créée une forêt d’aversions, en commençant par son mépris pour la du Barry, favorite du vieux Louis XV. Cette entourloupe monumentale l’a considérablement flétrie dans l’opinion, alors qu’elle n’y a absolument pas prêté la main. C’est cependant son comportement fantasque et ses folles dépenses qui rendit crédible son implication.

 

Les-diamants-de-la-guillotine

Deux personnages se détachent sur la scène dramatique de ce siècle finissant, au milieu d’une foule de courtisans et de ruffians : Jeanne de Saint Rémy, pseudo comtesse de La Motte, en flamboyante embrouilleuse et le prince Louis de Rohan-Guéménée, cardinal de Strasbourg.

Elle est une mythomane perverse, lui un libertin ambitieux mais naïf, qui se rêve en Richelieu, Mazarin ou même Fleury … Mais il y a un hic de taille : le « clan » de la Reine ne lui pardonne pas son ambassade à Vienne où il s’est montré peu respectueux envers l’impératrice Marie-Thérèse.

Rohan est prêt à tout pour rentrer en grâce à Versailles, et sa rencontre avec l’aventurière suitée de son mari et de son amant Réteaux de Villette, va engendrer une escroquerie monumentale.

L’écriture de Pierre Combescot est étourdissante. Les portraits des hommes et des femmes qui gravitent autour de la Cour, le rôle de la Presse – les libelles – les réactions de la foule, les rumeurs des réseaux déjà sociaux, le rôle des loges maçonniques en pleine expansion, l’ambiance de fin de règne que ce scandale politico-financier exacerbe … Tout est terriblement actuel, tellement français.

Bref, tombée par hasard sur ce livre, je l’ai adoré. Et je viens de m’apercevoir que j’avais en stock deux autres romans de Pierre Combescot … Vive le confinement volontaire à la campagne, mais avec des livres !

 * En 1756, les deux principaux États du continent européen (la France et l'Autriche) signent un traité pour contrecarrer la montée en puissance de la Prusse et les visées de l'Angleterre.

Les diamants de la guillotine, roman historique de Pierre Combescot (2003), prix Goncourt 1991, chez Robert Laffont, 387 p., 20€ et en édition de poche.

Commentaires
S
Merci pour cette chronique. Quel plaisir de vous lire chaque jour. Je vous conseille du même auteur Les Mazarines.
Répondre