Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Newsletter
Derniers commentaires
Archives
31 décembre 2019

Soulages au Louvre

Soulages

Que peut ressentir un artiste mondialement connu lorsque, de son vivant, il inaugure une exposition qui lui est consacrée au Louvre ?

Pierre Soulages, dont nous avons déjà admiré l’évolution artistique au musée de Rodez, vient d’atteindre les 100 ans, et il continue à peindre.

Maître de « l’outrenoir » dont il proclame l'esthétique depuis l'enfance, ses tableaux uniques ou juxtaposés en immenses polyptiques surprennent par leur brillance, leur luminosité, leur vibration intense.

 

IMG_0348

 

IMG_0357

 

IMG_0358

 

IMG_0351

Mais ce qui est le plus étonnant est la réaction du public …

En cet après-midi des vacances scolaires, il y avait foule au Louvre, malgré les difficultés de transport – merci aux gentils conducteurs d’autobus dont les conditions de travail sont épouvantables en ce moment – des familles, beaucoup d’étrangers ayant fait une queue immense avant d’avoir pu pénétrer sous la pyramide. Mais on ne vient pas à Paris tous les jours, n’est-il pas ?

Des familles, donc, des gens comme tout le monde, comme vous et moi. Ils se pressent dans le grand escalier sous la Victoire de Samothrace, ou ils passent par la galerie où sont exposés dans des vitrines au verre blindé les joyaux du Trésor royal, ils regardent au plafond les dorures et les toiles d’une galerie très « grand siècle » qui ressemble à Versailles, et puis soudain, sans transition, ils pénètrent dans le Salon Carré, ou débouchent de la grande Galerie.

Et là, ils restent bouche bée devant ces grandes compositions en blanc et noir au début de la salle puis devant les immenses toiles noires, striées de reliefs linéaires, vibrants. Le spectacle est alors dans la salle, les réflexions, les ébahissements devant la quintessence de l’art non-figuratif, la richesse de ce noir profond, violent et calme pourtant.

 

IMG_0349

 

IMG_0350

 

IMG_0355

 

IMG_0352

Que pense ce public pour la plupart non préparé à ce choc temporel ? Je l’ignore … Mais ce que j’espère, c’est que Pierre Soulages continuera encore à produire ses chefs-d’œuvre intemporels.

N.B. : j’aime bien ses vitraux de Conques, aussi …

 

Soulages, exposition jusqu’au 9 mars, Salon Carré (1er étage à droite de la Victoire de Samothrace) du Louvre.

Commentaires
D
Je vais régulièrement " fureter " dans vos tutos de tricot , et les brassières m'ont beaucoup inspirées !! Votre culture m'impressionne ... Mais aujourd'hui c' est votre article sur Pierre Soulages qui me fait réagir !! J'ai la chance d'habiter dans l'AVEYRON , près de RODEZ et pas trop loin de CONQUES , son oeuvre est magnifique !! ses toiles immenses vous coupent le souffle ! un très grand artiste !
Répondre
J
Personnellement je n'apprécie pas du tout Soulage, mais "les goût et les couleurs sont affaire de chacun"
Répondre
M
Je ne dirai pas **gentil** conducteur mais non-gréviste..........car comme dit le dicton > Chacun a le droit de faire grève ou non ( mais de façon intelligente!!!!)<br /> <br /> Pour nous quasiment plus de RER C depuis un mois et je n ai pas le courage d affronter les embouteillages alors plus de sorties et hormis les Disney pas de film très intéressant, avec en plus la TV KO .............<br /> <br /> <br /> <br /> Bonne fin d année & surtout bon début de 2020
Répondre
B
Mon grand-père peintre amateur à ses heures perdues a peint à toutes ses petites filles "un Soulages", nous avons toutes un triptyque noir ornant nos salons. Une jolie manière de faire découvrir l'art à ses arrières-petits-enfants et à tous nos visiteurs!
Répondre