Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
6 décembre 2018

Assembler les emmanchures raglan

IMG_3323

IMG_3319

IMG_3321

IMG_3322

IMG_3318

Je lis souvent dans les forums, de la part de tricoteuses chevronnées, qu'il ne faut pas repasser les morceaux de l'ouvrage avant de les assembler ... et je ne suis par d'accord.

D'une part, un léger coup de fer à vapeur sur l'envers permet de régulariser les points, et surtout, lorsqu'il s'agit du point de jersey dont les bords roulent, cela devient indispensable. 

Il convient de noter aussi que le repassage élargit le tricot et donc qu'il convient de repasser également l'échantillon pour ajuster les calculs indispensables avant de choisir la bonne taille.

Naturellement, il faut attendre que les pièces soient totalement sèches avant de commencer le montage.

Et c'est particulièrement vrai pour l'assemblage d'un raglan.

Première règle : il faut que les diminutions soient identiques sur les deux pièces à assembler, réalisées selon le même rythme et avec le même nombre de rangs.

Généralement, je pratique ainsi : après 2 mailles endroit, je tricote 2 mailles ensemble à l'endroit en début de rang impair, et en fin de rang, lorsqu'il ne reste que 4 mailles sur l'aiguille, je fais un surjet simple (glisser la maille sans la tricoter puis tricoter la suivante et passer la maille glissée par dessus), enfin les 2 mailles restantes.

Ensuite, épingler soigneusement les deux parties endroit contre endroit en pinçant les "lèvres" de la couture entre le pouce et l'index. On commence par le début et la fin et on progresse vers le milieu pour éviter toute bulle.

Enfin, j'utilise un des brins laissé long à dessein en début ou en fin de travail et je commence la couture maille à maille en glissant l'aiguille alternativement dans la boucle extérieure de chaque maille d'un côté puis de l'autre, sans en omettre aucune (soit un demi V de chaque côté). On obtient ainsi à l'endroit une couture plate, régulière, quasiment invisible.

Pour un pull à encolure ronde, laisser la quatrième couture (dos) ouverte sur une grande partie de sa longueur afin de relever les mailles pour la bordure du col plus facilement ...

Bon, j'espère que Lord Raglan et le général Kitchener (inventeur de la technique du grafting) ne se retournent pas dans leur tombe en écoutant mes conseils !

Commentaires
A
Bonjour,<br /> <br /> Désolée de dire que je ne suis pas d'accord pour repasser avant l'assemblage !<br /> <br /> MAIS je lave l'ouvrage avant utilisation ce qui "régularise" les points.<br /> <br /> Ceci n'est que mon avis !
Répondre
M
L‘autre avantage du tricot en rond, c‘est qu‘on peut essayer -et ajuster- au fur et à mesure.
Répondre
M
Il y a des vidéos muettes chez DROPS, impeccable
Répondre
E
Bonjour , oui c'est une bonne solution il faut enfiler le dos , une manche le devant et la dernière manche et continuer en circulaire ... avec les mêmes diminutions <br /> <br /> L'autre solution c'est commencer en haut et tricoter vers le bas ( top down)
Répondre
Y
J'aimerais connaître la solution de Martine.<br /> <br /> Je ne savais pas qu'on pouvait tricoter les raglans en circulaire sans coudre.<br /> <br /> Merci beaucoup.
Répondre
Pages
Visiteurs
Hier 642
Depuis la création 7 349 273