Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Newsletter
Derniers commentaires
Archives
28 mars 2017

Gastronomie germanique

 

IMG_0756

En Allemagne, il faut goûter aux plats traditionnels ...

Comme nous visitons systématiquement, nous ne choisissons pas les restaurants sur la foi de guides gastronomiques, mais en fonction du lieu et du moment où nous ne pouvons plus mettre un pas devant l'autre.

IMG_0753

P1210261

IMG_0752

IMG_0757

IMG_0758

IMG_0765

Ce qui simplifie la chose, c'est qu'en Allemagne, la nourriture revêt plus une fonction de maintien des forces que de plaisir gustatif, et la palette des plats est relatvement restreinte. A l'inverse, je trouve plein de poésie dans les appellations de certains mets traditionnels.

Le pain perdu, par exemple devient ici un "Armer Ritter" ou "Pauvre chevalier", et l'on retrouve pratiquement sur toutes les cartes le plat intitulé "Himmel und Erde", c'est à dire "ciel et terre".

Explication : le plat est composé le plus souvent de tranches épaisses de boudin noir frit. Il peut aussi s'agir de saucisses. Mais la signification du nom vient de l'accompagnement : de la compote de pommes (elles sont cueillies dans le ciel) et de la purée de pommes de terre (retirées du sol). Poétique, non ? Il faut y ajouter une sauce brune légèrement sucrée, et des rondelles d'oignons frits à la tempura. C'est plutôt roboratif, croyez-moi.

 

Ce qui régale surtout, ici, c'est l'incroyable légèreté de la bière blonde, très généreusement servie et peu chère. Les repas allemands remettent en forme mas ne ruinent donc pas le pélerin. Néanmoins, nous avons tout de même testé un restaurant plus "chic" situé dans la cave de l'Hôtel de ville, la Ratskeller.

Nous y avons dégusté un excellent vin de Moselle, plus précisément un Riesling Palais Kesselstatt qui correspond à l'invitation d'un troisième convive, accompagnant en entrée des ravioles d'asperges et en plat principal un saumon grillé au beurre blanc sur risotto d'encre de seiche pour moi et un carré d'agneau pour Claude.

Un cadre élégant, calme et luxueux, une addition nettement plus "française" ...

Au retour à Paris, un verdict de la balance assez sévère ...

Nos adresses préférées :

Ratskeller, Am Markt 40 (entrée discrète à droite de l'escalier monumental)

Rose am Dom, Fischmarkt 1

Nobis Printen Bäckerei : plusieurs boutiques en ville, surchargées de ces biscuits de pain d'épices glacés, très en vogue en cette période de préparation de Pâques, à l'effigie du lièvre qui en est le symbole en pays germanique.

Commentaires
B
Bon séjour en Allemagne à vous deux ! Nous n'y sommes encore jamais allés mon mari et moi mais je sais par mes amis qui y sont allés que c'est un beau pays.<br /> <br /> Amitiés.<br /> <br /> Bernadette.
Répondre
M
La cuisine allemande, c'est spécial et pas cher, mais on finit toujours par trouver une bonne adresse, la preuve avec Ratskeller ! Merci pour les adresses, cela peut toujours servir lors de mes escapades. <br /> <br /> Bonne soirée
Répondre
M
Lors d'un voyage j'avais découvert que les asperges sont une spécialité de la région de Maastrich, pas très loin d'Aachen<br /> <br /> <br /> <br /> La cuisine allemande j'ai eu du mal!!!<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Profitez de pouvoir encore faire des voyages car avec les soucis de santé ce n'est pas toujours facile & personnellement cela me manque beaucoup les escapades à 2
Répondre
P
alors on me fait de la concurrence !! mais, bien que gastronome, et gourmande, je n'ai pas encore "inventé" de mots poétiques pour "traduire certains plats"...;JE VAIS PEUT ETRE y REFLECHIR <br /> <br /> Bonne journée -Amitiés
Répondre