Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Newsletter
Derniers commentaires
Archives
23 avril 2016

L'homme-oiseau, 27 ème aventure de Guy LEFRANC, BD d'après Jacques Martin

 

couverture homme-oiseau

Thor Heyerdahl

Un épisode dense, bien enlevé, qui se déroule sur l’île de Pâques, ou Rapa Nui comme elle s’appelle en réalité.

Nous sommes en 1959 et, si elles s’affrontent directement sur le terrain (en Corée, bientôt au Viet-Nam, à Cuba …), les deux grandes puissances mondiales se défient également sur le plan technologique, celui de la conquête de l’espace. Quitte à s’approprier les avancées techniques des uns ou des autres, et pour ce faire, à soudoyer des transfuges prêts à tout, autant pour la poussée d’adrénaline que pour l’argent.

Tel Axel Borg, le maléfique adversaire de Guy Lefranc qui travaille ici pour le compte d’une puissance asiatique et paradoxalement contre l’Union soviétique et qui semble disposer ici de moyens illimités.

On ne sait cependant pas très bien quel motif incite le beau journaliste blond à accompagner aussi loin de ses bases une mission scientifique venue faire des fouilles archéologiques sur l’île de Pâques, trois ans après l’expédition réalisée par l’ethnologue norvégien Thor Heyerdahl (1914 – 2002) qui, semble-t-il, n’a pas laissé que de bons souvenirs parmi les Pascuans. Cherche-t-il à son tour à découvrir des preuves de la théorie selon laquelle les îles du Pacifique ont été peuplées par des hommes venus d’Amérique et non d’Asie ? Ou une bien explication des immenses statues tournant le dos à l’océan, les mo'ai ?

Lefranc

 

La situation sur ce confetti du Pacifique est déjà tendue entre l’administration chilienne et sa garnison d’une vingtaine de marins bien isolés et les autochtones, encore très fidèles à leur croyance ancestrale en un Dieu-oiseau dont l’effigie est gravée sur des pierres sacrées. Elle va devenir explosive à la suite de la chute d’un engin inconnu dont Axel Borg et ses sbires cherchent à s’emparer. Guy Lefranc, comme toujours, sera le grain de sable intrépide qui fera échouer l’entreprise. Il y récoltera un trophée et l’amitié d’un autre héros, soviétique cette fois. Sans parvenir à détruire son vieil ennemi … Il y aura donc une suite.

Un épisode un peu court à mon goût et qui aurait mérité un peu plus d’explications sur le contexte …mais tout de même avec un scénario plus réaliste que dans le précédent épisode.

 

 

 

La nuit de l’homme-oiseau, 27ème aventure de Guy Lefranc d’après le personnage créé par Jacques Martin, dessin : Regric, scénario : Roger Seiter, couleur : Bruno Wesel, chez Casterman, 48 p., 11,5€.

Commentaires
J
Bonjour Marie-Pierre,<br /> <br /> Je pense que ces statues de l' ile de Pâques s' orthographient Moai ou Mo'ai au pluriel sans S à la fin.
Répondre