Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Newsletter
Derniers commentaires
Archives
26 février 2014

Le Mont-Blanc, une tuerie pâtissière française ?

le Mont-Blanc de Carette

Michalak-dessert-Mont-Blanc

mont-blanc

Montblanc1

 

Que non, et mes origines piémontaises auraient dû m'alerter ! Cette merveille d'onctuosité et de douceur a pour origine les Ducs de Savoie et, comme la montagne qui  lui donne son nom, se situe entre la France et l'Italie.

Les ingrédients principaux en sont la crème fraîche des montagnes, battue en Chantilly, la meringue, typique de l'Italie, un trait de Rhum, et surtout la pâte de châtaigne du Piémont. Ses caractristiques sont l'utilisation de la pâte et de la crème de marrons disposés en vermicelles à l'aide d'une douille spéciale - indispensable - sinon, on doit respecter  un équilibre entre le sucre des parties blanches et la saveur des marrons .... sans oublier de glisser au coeur un marron confit (et non glacé).

Pour moi, c'est le summum de la gourmandise et je ne connais pas de délice plus enthousiasmant. A Paris, la maison Angelina (3) en fabrique plus de 600 par jour et sert de référence. Pourtant, Carette (1) en fait un, en forme de dôme qui n'est pas mal non plus, un peu plus (trop ?) sucré tout de même ... La présentation compte elle aussi, on peut le tourner en "torche", en "vertigineux", en forme de coupe renversée, en fouillis ...

Italien ou Français, Mont-Blanc d'un côté des Alpes ou Montebianco de l'autre côté, qu'importe .... Voilà un dessert qu'il faudrait inscrire au patrimoine mondial de l'UNESCO !

Commentaires