Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
30 juin 2012

Stars and Bars, roman de William Boyd

La critique de Claude :

croixcouvPour les amateurs de William Boyd, cette oeuvre de jeunesse (1984, il a 32 ans), très inspirée par le surréalisme et l’absurde, sera un délice de plus.

Le Stars and Bars, c’est le premier drapeau de la Confédération sudiste et esclavagiste (1861-1865), qui inspire aujourd’hui le drapeau de l’Etat de Géorgie. 

Le héros, comme souvent chez Boyd, est un homme (encore) jeune, Anglais, poursuivi par des forces obscures vouées à sa perte. Notez bien qu’il les attire, par sa timidité, sa couardise et sa maladresse, même si son statut social et ses études à Oxford en ont fait un expert en art. Fraichement arrivé aux Etats-Unis, la grande maison  de vente aux enchères pour laquelle il travaille l’envoie en Géorgie conclure la vente d’une petite collection privée d’Impressionnistes. Il est tout content de cette mission de confiance. Las,  la famille détentrice de la Collection est une caricature du Sud profond, qui évoque « Fantasia chez les ploucs ».

affiche film

Alcool, cupidité, violence,  perversion sexuelle, sans oublier des péchés plus véniels, tels que l’hypocrisie, le végétalisme ou l’abus du rock et de la country, vont essayer de rendre sa mission impossible. On retrouve dans ces tribulations un peu des épreuves initiatiques imposées aux  jeunes amants de la « Flute enchantée », et le thème de l’homme bourgeois transformé en SDF dans la grande ville (cf : Boyd, Orages ordinaires, 2010).

Cela se lit avec beaucoup de plaisir, et on en a même tiré un film, avec Daniel Day Lewis dans le rôle principal, mais je ne l’ai pas vu et ne peux donc rien en dire ..

 

Stars and bars, roman de William Boyd, paru en français sous le titre “La croix et la bannière', disponible dans toutes les bonnes librairies du Net, entre 5 et 20 €

Commentaires
Pages
Visiteurs
Hier 642
Depuis la création 7 349 273