Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Newsletter
Derniers commentaires
Archives
29 septembre 2011

L'Apollonide, souvenirs de la maison close, film de Bertrand Bonello

en attente du clientMême époque ou presque, même décor, mêmes situations que la série de Canal+ "Maison close"...à croire que ce sont les mêmes souvenirs qui ont inspiré ces deux oeuvres cinématographiques : la jeune fille qui débarque - mais ici, elle est volontaire - l'omniprésence de l'argent qui enchaîne la destinée de ces filles enfermées dans leur métier et leur destin, la violence de clients sadiques (ici, il ne vitriole pas, il découpe), l'étude anthropologique, la maladie, l'ennui, l'alcool et la drogue.

Mais le film de bertrand Bonello est soudain plus intime, plus crédible, d'une lenteur calculée, jamais sadique, toujours esthétisant juste ce qu'il faut.

partie de campagne

Les hommes en prennent pour leur grade. Ils n'apparaissent d'ailleurs pas au générique d'ouverture, mais on reconnait tout de même Xavier Beauvois, bien loin des Dieux, Louis-Do de Lencquesaing...si attachant Maurice, dont Clotilde tombe amoureuse.

Toutes les filles sont superbes, Hafsia Herzi l'Algérienne, Céline Salette (Clotilde), Jasmine Trinca, et surtout Noemie Lvovsky, la mère si peu maquerelle, qui élève ses deux enfants dans ce cadre sulfureux où "ça sent le Champagne et le sperme, ici !" comme s'écrie l'une d'elles en prenant son petit déjeuner .... Aucune volonté d'en mettre plus une que l'autre en valeur : il s'agit d'une équipe, une troupe, un troupeau ...

Avec la parenthèse douce de la partie de campagne et du bain à la rivière, qui fait irrésistiblement penser au "Déjeuner sur l'herbe" comme d'autres scènes explicitement à Gustave Courbet.

Et hélas, en fin de parcours, la scène du boulevard périphérique, qui nous rattache au présent si sombre...sans faire regretter cependant l'époque des maisons à gros numéro - ici, le 24 rue de Richelieu.

Bon, c'est bien, j'arrête ce matin le chapitre érotique et, c'est promis, mon prochain billet portra sur Fra Angelico .....

 

 

 

Commentaires
M
Savez-vous que certaines maisons closes ont été léguées à certains hopitaux ou fondations...<br /> ainsi une a été transformée en maison des familles;
Répondre