Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
28 septembre 2011

Noirs chemins du baroque, concert au musée du Quai Branly

chiliMille mercis à mon amie P. qui m'a permis d'assiter, avec Claude, à une soirée enthousiasmante, organisée dans le cadre de la coopération entre la Fondation BNP Paribas, le musée du Quai Branly et le Centre International des Chemins du Baroque.

Hier soir, c'était le thème "Chili - présence de l'Afrique". Les artistes (seize en scène !) appartiennent à l'ensemble "La Capilla de Indias", sous la direction de Tiziana Palmiero.

caminosMétissage, mysticisme, musique. La diversité des cultures de l'Amérique latine est une réalité dès la conquête. Les influences viennent de la métropole, bien sur, mais de bien plus loin aussi. On retrouve la musique "de cour" baroque et classique, les polyphonies a capella, superbes, les sonorités indiennes, les figures de danse des gitans et des andalous venus avec les colonisateurs, les rythmes et les percussions des esclaves africains.

On sait que la musique constitua un moteur essentiel de l'évangélisation des populations locales, servant à la fois de concertation, d'homogénéisation et de contrôle social. Cet itinéraire des « Chemins du Baroque dans le Nouveau Monde » nous apporte fraicheur et originalité, par une série d’événements musicaux où, tour à tour, les artistes invités en France viennent raconter une autre histoire du baroque musical à travers une dizaine de concerts. En Amérique latine, l’imposition de l’Occident chrétien ne réussit jamais à submerger les cultures autochtones dont les sédiments marquèrent de nombreuses formes d’œuvres sacrées.

Hier soir, c'était la fête. Les musiciens, tout à la fois danseurs, chanteurs et comédiens, nous ont fait vibrer, frapper dans nos mains en rythme, applaudir à tout rompre. La Chacona (de Juan de Aranes, 1624) a été redonnée en bis, ce fut un triomphe, terminé en beauté par l'évocation de la danse nationale chilienne noble et populaire, la Cueca.

Voilà à quoi sert un équipement culturel de la nature du musée du Quai Branly : il nous donne à voir et à entendre comment dialoguent les cultures du monde.

Caminos, musiques baroques d'Amérique latine, Théâtre Claude Lévi-Strauss - concerts jusqu'au 2 octobre 2011.

Commentaires
P
cela devait être super
Répondre
Pages
Visiteurs
Hier 736
Depuis la création 7 312 689