Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne
Bigmammy en ligne

Journal de bord d'une grand-mère grande lectrice et avide de continuer à apprendre, de ses trois filles et de ses 7 petits-enfants.
Voir le profil de Bigmammy sur le portail Canalblog

Newsletter
Archives
Derniers commentaires
10 juin 2010

La voie du TAO, un autre chemin de l'être, Grand Palais

Voie_du_Tao1lotus_bleu2"Lao Tseu - qui fut contemporain de Confucius - l'a dit, il faut trouver la Voie" : mon premier contact avec le Dao, je l'ai trouvé dans Le Lotus Bleu, chef d'oeuvre insurpassable de la Bande Dessinée.

Plus sérieusement, depuis que je voyage vers Singapour et visite des temples, je m'intéresse de plus près aux représentations graphiques et aux symboles les plus fréquemment représentés dans l'art chinois : Immortels, Dieux, objets et animaux symboliques comme la pêche pour la longue vie, le champignon, le crapaud, le Tigre blanc, le Dragon vert, le Phénix flamboyant.....

Tao_dieuxJ'ai cherché aussi à mieux comprendre les techniques du Feng Shui....Tous cela a pour origine la philosophe du Tao (ou, comme on dit aujourd'hui "DAO"), qui structure la pensée chinoise depuis les temps les plus reculés.

Taoaffiche2« La Voie du Tao, un autre chemin de l’être », c'est un mode de pensée et une conception de l’homme dans l’univers qui sont fondamentalement étrangers à l'homme occidental. Bien sûr, beaucoup ont déjà entendu parler du Taoïsme, du yin et du yang, avec son élégant symbole graphique ou encore du qigong, cette gymnastique du souffle que l’on pratique en plein air…

 

Taopierre_dureMais tout ceci, en dépit de son charme, reste très mal connu. Les différents thèmes abordés et illustrés dans cette exposition, permettent au visiteur des Galeries nationales de comprendre les démarches philosophiques, poétiques, religieuses et scientifiques qui font du Taoïsme « une autre façon de vivre », dont le souci ultime s’apparente à la recherche d’un accord harmonieux et pérenne entre l’homme et l’univers.

Tao_porcelaineAvec près de 250 oeuvres très diverses, de la peinture à la sculpture, de la céramique à l’art du bronze ou du textile, l’exposition permet de « voir » comment le Taoïsme s’est exprimé au fil des siècles à travers quelques grands thèmes fondateurs, et dévoile de façon transversale et inédite les plus beaux objets des collections du musée Guimet, d’Europe, des Etats-Unis et de Taiwan.

TaopaysageLe Taoïsme n’est pas une religion au sens où nous l’entendons généralement, à savoir, inféodée à un dieu unique et créateur, mais plus simplement un mode de vie, un état d’esprit autorisant une pluralité d’attitudes et, par conséquent, d’écoles.
Le Taoïsme est un mode de pensée qui exalte la vie et fait le pari du bonheur des êtres sur terre et au-delà. Il offre à l’appui de ses théories, l’image de la joie rayonnante qui illumine le saint de l’intérieur et se propage à l’extérieur, accessible à tous sans exception.

TaolaotzeuLes fondements philosophiques du Taoïsme étaient déjà présents dans la société chinoise longtemps avant que ne fut établi un « Taoïsme religieux » à la fin du IIe siècle de notre ère, structuré comme une véritable religion, avec un panthéon, des textes sacrés, une prêtrise, une organisation en paroisse, des temples et des adeptes se réclamant de cette école.
C’est le développement ultérieur du confucianisme, puis l’intrusion du bouddhisme, qui - liés à d’autres aléas historiques – ont largement occulté aux yeux de l’Occident l’omniprésence religieuse et culturelle du Taoïsme en Chine. La réédition et la diffusion des textes sacrés du canon Taoïste en 1926, alors menacés de disparaître, a permis que s’engage un effort de traduction, d’analyse et d’interprétation qui permet d’inscrire à nouveau le taoïsme dans le concert des religions du monde."

Taogymnastique

L'exposition est particulièrement riche en objets d'art des temps les plus reculés (IIIème siècle) aux plus récents (XIXème).

A travers les panneaux d'information relativement accessibles, on peut apprendre à distinguer toute l'iconographie classique de l'art chinois : des porcelaines et des pierres dures taillées somptueuses, des jarres funéraires surmontées d'architecture de terre cuite pleines de charme, des peintures sur soie de grand format, des estampes très anciennes, des porcelaines (magnifiques "familles verte"), des bronzes, des vêtements rituels brodés de trigrammes...

On comprend mieux la thématique et le panthéon immuable de cette pensée foisonnante, ainsi que ses applications pratiques comme la médecine, la pharmacopée, la gymnastique, l'art de vivre vieux, le plus longtemps possible...voire d'accéder à l'immortalité par ascension vers le Ciel....

Et là, nous nous retrouvons en terrain mieux connu ?

Jusqu'au 5 juillet, au Grand Palais, tous les jours sauf le mardi. 11€

 

Commentaires
M
j'ai découvert Lao Tseu en 1970, et j'ai pousuivi ma quête ... vers la paix de l'âme et le bonheur qui en résulte. ce texte est, intellectuellement, un résumé que j'apprécie ..
Répondre
B
Je suis attirée... par cet article...
Répondre
M
J'ai eu le bonheur de visiter cette exposition le mois dernier. Cete visite ne laisse pas indifférant, tant elle permet une meilleure lecture des arts, de l'art de vivre, de la médecine...et aussi du Lotus bleu ! Merci pour cet article très clair qui je l'espère donnera envie à vos lecteurs d'entrouvrir la porte du Grand Palais. Amitiés d'une discrète lectrice de votre Blog. Marie.
Répondre
A
Merci pour ce bel article qui me donne bien envie d'aller visiter cette exposition, mais pour l'instant je suis un peu loin ! Il y tant de choses à découvrir encore et toujours. Comme dit l'un de mes amis, mycologue accompli et qui poursuit année après année ses passionnantes recherches : "Pas moyen de s'ennuyer avant de mourir !"
Répondre
Visiteurs
Hier 841
Depuis la création 7 329 774